LA PISCINE, ENFIN!

LA PISCINE, ENFIN !

La piscine moirannaise promise depuis 10 ans devrait voir le jour mais pour qui, pour quels usages et au final à quel coût ?

Le Maire nous a assuré publiquement que les différentes subventions espérées (3,5 millions d’euros) vont être allouées pour la construction de cette nouvelle piscine. Le coût de l’opération s’élève à 7 648 680 € TTC tel qu’annoncé en conseil municipal du 28 septembre 2017 et non pas 6 373 900 € qui correspond au montant hors taxe.

Le reste à financer pour la commune s’élève à 4 148 680 € et non pas 2 873 900 € (journal municipal de juin 2018).

Tout comme la gendarmerie qui a vu le jour sur un terrain de foot, la piscine sera construite sur un espace sportif ouvert à tous (le terrain de basket). Quelle proposition sera faite en compensation ?

Nous avons émis plusieurs observations en conseil municipal et nous resterons vigilants sur les points suivants :

  • Les technologies et les modalités de fonctionnement retenues afin qu’elles limitent l’impact environnemental de cet équipement,

  • Les coûts de fonctionnement qui devront être également maîtrisés,

  • Les aménagements complémentaires qui devront être réalisés dans cette zone

 dont nous ne connaissons pas les modalités ni une grande partie des coûts :

    • la construction d’une nouvelle voirie sécurisée aux Béthanies car c’est un lieu de passage important pour desservir le collège, la MFR, le stade Colette Besson, les tennis, le parc du Vergeron…

    • la déconstruction de la piscine actuelle estimée à 80 000€, ce qui nous semble peu !

Même s’il ne s’agit encore aujourd’hui que d’une préfiguration technique, de nombreux points restent à préciser. Si les associations et les usagers individuels ont semble t-il été été consultés, ce n’est pas le cas pour les écoles et le reste de la population qui ne fréquente pas la piscine actuellement. Quels créneaux leur restera t-il quand les associations et les écoles de nombreuses communes limitrophes se seront inscrites ?

Un jury de concours a été constitué en mai-juin 2018 et une CAO (Commission d’Appel d’Offres) a eu lieu à la rentrée pour présélectionner 3 cabinets d’architectes chargés de présenter chacun un projet.

Nous resterons vigilants sur ce dossier. Cet équipement important mais coûteux à la construction et en fonctionnement devra répondre au mieux aux besoins de la population ; ceux d’aujourd’hui et ceux à venir dans un contexte de maîtrise des dépenses et de développement durable.