TARIFICATION DES PARKINGS DE LA CAPV

 

TARIFICATION DES PARKINGS DE LA CAPV

Position du groupe Osons l’avenir

11 novembre 2016

Depuis la présentation de ce dossier par le Pays Voironnais, notre groupe Osons l’avenir a travaillé avec les usagers, les associations et des élus présents dans l’intercommunalité. Sa position sur ce dossier est le fruit d’une importante mobilisation. Elle a abouti à une prise de position commune et partagée qui ne se reconnait pas dans la proposition prise par la CAPV.

De notre point de vue, ce projet cumule de nombreux aspects négatifs sur plusieurs plans :

  • Une approche théorique déconnectée des attentes des usagers:            Aucune consultation préalable n’a eu lieu avant le premier vote. L’installation de la vidéosurveillance et du gardiennage ne correspond pas à une demande des usagers. Le Pays Voironnais a d’ailleurs été incapable de produire des éléments probants sur ce point. Son seul argument a été de recenser 6 actes d’incivilité sur le parking de Rives entre janvier et octobre 2016, pour des dégâts évalués à 3000 € maximum.

  • Une approche globale inexistante à l’échelle de la Région Urbaine Grenobloise.                                                                                                               La métropole propose des parkings relais gratuits à l’entrée de son territoire pour les usagers des transports en commun. Le Pays Voironnais dispose de parkings de covoiturage gratuits, pourtant il veut taxer les usagers des gares.

  • Une question de santé publique non prise en compte :                                      Éviter que des voitures ne polluent un peu plus Grenoble avec les conséquences qui en découlent sur la santé. Pour les habitants et usagers,ceci ne devrait-il pas être une de nos priorités ?

  • La question Écologique absente :                                                                           Ce projet est en totale contradiction avec la lutte contre la réduction des gaz à effet de serre par le renchérissement des coûts de l’utilisation des transports en commun qui incite à utiliser son véhicule.

  • De fausses économies :                                                                                            Les différentes simulations réalisées démontrent que la tarification n’apportera qu’un faible bénéfice au budget Transport du Pays Voironnais. Le projet pourrait se transformer en opération déficitaire si les prévisions de fréquentation (entre 75 et 100%) n’étaient pas atteintes. Pour information, Rives n’est occupé qu’à 50% actuellement alors qu’il est gratuit. Selon d’autres expériences, lorsque des parkings sont devenus payants, la fréquentation s’est effondrée (de l’ordre de 10 à 20%) avant de ne remonter que très lentement après 3-4 ans.

  • L’absence de prise en compte des réalités sociales :                                            Les tarifs envisagés (220 € à l’année) et l’absence de mesures spécifiques pour certaines catégories d’usagers (étudiants, demandeurs d’emplois, personnes à mobilité réduite, etc …) et ne tiennent pas compte de la diversité et des besoins des utilisateurs. Sans compter un tarif prohibitif de 5€ à la journée envisagé pour les usagers ponctuels.

  • Des effets collatéraux ou secondaires également non pris en compte :           Les usagers sont susceptibles de modifier leur comportement pour détourner les effets de la mise en tarification : report sur des parkings du Pays Voironnais restés gratuits, déplacement vers des parkings de la Métropole gratuits pour prendre le tram (au Fontanil principalement), stationnement sauvage ou sur des parkings non prévus à cet usage (grandes surfaces à Rives et à Moirans dans l’avenir)… Cela risque d’aboutir à Moirans par exemple à une dégradation des conditions de vie des riverains des parkings et peut être à un renforcement des interventions de la Police Municipale si la majorité décide de verbaliser les contrevenants, ce qui est tout à fait possible.

  • Les incohérences de ce projet:                                                                         Soulevées par les usagers, des associations et des élus, à la suite de la pétition lancée en début d’année, aucune des propositions émises dans le cadre de la concertation n’a été reprise par le Pays Voironnais.

           A l’occasion d’une séance de travail du Conseil Municipal de Moirans d’octobre 2016 consacrée à ce dossier, nous avons proposé à l’ensemble des élus de Moirans d’adopter une position commune. Nous n’avons obtenu aucune réponse.

C’est pour cet ensemble de raisons que le groupe « Osons l’Avenir » se positionne contre la mise en tarification des parkings des gares de Moirans et Rives.  

           En conséquence, le mardi 29 novembre, lors du Conseil Communautaire, notre conseiller communautaire Xavier PELLAT votera CONTRE le projet de mise en tarification de ces parkings.

N’hésitez pas à contacter également les autres élus communautaires de Moirans afin de connaitre leur position : Gérard Simonet, Adriano Ferrato, Marie-Elisabeth Jean et Gilles Julien. Vous trouverez leurs adresses mails sur le site de la pétition.

RENDEZ-VOUS AU PAYS VOIRONNAIS 

Venez nombreux soutenir un choix responsable MARDI 29 NOVEMBRE A 19H  :

le maintien de la gratuité des parkings !

Quelques éléments complémentaires à lire ICI notamment sur le coût et les recettes attendues de ces nouveaux parkings sans oublier le site de la pétition.